Marie DAMOFLI, diététicienne à Saint-Jean-de-Moirans

Retrouvez chaque jour, pendant une semaine les conseils de Marie Damofli, diététicienne à Saint-Jean-de-Moirans, pour garder les bons réflexes pendant cette période particulière.

Si vous souhaitez la contacter: 

Tél: 06-17-38-84-34

mail:md.dietetique@gmail.com

Site internet : madietetique -> ebook avec 25 recettes et des conseils et astuces disponible sur le site

Page Facebook: Diététique Voiron

Page Instagram : madietetique

JOUR 1: profitez du temps pour cuisiner

C’est le bon moment pour expérimenter, avec les moyens du bord évidemment. Testez de nouvelles recettes, essayez de prendre plaisir à cuisiner des plats simples et équilibrés.

Vous allez peut-être naturellement avoir envie de faire de la pâtisserie, mais n’oubliez pas le salé !

Quelques exemples : pizzas maison, lasagnes, gnocchis …

Ce n’est vraiment pas si compliqué et c’est même tellement meilleur maison !

Cuisiner en famille peut aussi être une super activité pour les petits et les grands !

JOUR 2: favorisez les fruits et les légumes de saison

Ce sont généralement ceux qui sont le plus accessibles en ce moment, dans les grandes surfaces ou mieux, directement chez vos producteurs locaux !

Les végétaux de saison sont nettement plus riches en nutriments que ceux consommés hors saison (les tomates ou courgettes en ce moment par exemple).

Vous avez beaucoup d’épinards ? Mettez-en dans tous vos plats : poêlées de légumes, sauces, pains naans maison …

Vous voulez privilégier les fruits locaux : usez et abusez des pommes ! Difficile de faire plus pratique comme fruit. Et si vous faisiez vos compotes maison ? Des pommes au four, ou en salé juste poêlées avec des protéines animales ?

JOUR 3: privilégiez les légumineuses

Elles n’ont que des avantages en ce moment !

Elles sont riches en protéines ET en féculents, donc elles peuvent remplacer les deux dans votre assiette.

Ce qui est particulièrement intéressant puisqu’il est parfois difficile de se ravitailler en féculents secs (pâtes, riz, semoule) et en protéines animales (œufs, volaille …).

En plus de tout ça elles sont particulièrement riches en fibres, vitamines et minéraux.

Autre aspect qui pourrait vous convaincre, les conserves de légumineuses sont bien moins chères que les protéines animales par exemple.

Légumineuses : pois chiches, lentilles, pois cassés, maïs, petits pois, fèves, haricots (blancs, rouges, noirs).

JOUR 4 : attention aux grignotages

Entre le stress, l’inactivité, l’ennui et la fatigue, c’est typiquement une situation propice au grignotage et aux rythmes de repas décalés. Pourtant c’est exactement ce que l’organisme ne supporte pas. Il ne peut pas comprendre pourquoi vous bougez beaucoup moins ni pourquoi vous mangez un peu toute la journée. Non seulement il n’a pas le temps de digérer correctement, mais en plus il n’est pas capable de gérer les calories supplémentaires ingérées. L’organisme est surchargé, alors pour se soulager il stocke.

C’est normal de prendre un peu de poids dans une situation pareille, et il ne faut pas culpabiliser. Mais vous pouvez limiter un minimum la prise et surtout prendre soin de vous en gardant un rythme de repas régulier (même si les horaires sont différents de d’habitude) et en limitant le grignotage entre les repas.

Si vous avez envie de sucré ne vous interdisez pas d’en manger, la frustration engendrera des craquages plus importants. Faites vous plaisir, mangez des gâteaux (maison si possible) et du chocolat, mais à la fin des repas plutôt qu’entre eux !

JOUR 5 : n'oubliez pas de boire (de l'eau !)

C’est un point auquel on ne pense déjà pas naturellement les jours où on travaille, mais encore moins les jours où on reste chez nous. Pas de chance on reste tous chez nous en ce moment …

Pourtant boire suffisamment d’eau tous les jours est AUSSI IMPORTANT que de manger équilibré !

L’organisme a besoin d’eau pour fonctionner, et si on ne lui en apporte pas assez il va stocker le peu qui lui arrive, au cas où il y ait pénurie totale. Alors on prend du poids en eau !

Attention, boire trop d’eau fait aussi prendre du poids … Il faut trouver le juste milieu, la quantité qui vous convient le mieux. En moyenne il est conseillé de boire entre 1,5 et 2L d’eau par jour.

Amusez-vous à quantifier le volume d’eau que vous buvez sur une journée pour voir si vous rentrez dans les cases, si non, forcez-vous à boire plus !

Si vous n’arrivez pas à y penser il suffit de programmer des alarmes régulièrement sur votre téléphone pour vous le rappeler. Vous allez y arriver !

JOUR 6: privilégiez les huiles végétales

Vous avez peut-être l’habitude de cuisiner au beurre, mais c’est une matière grasse qui supporte mal les transformations. Alors gardez-le plutôt pour les tartines mais privilégiez les huiles végétales pour les cuissons, les vinaigrettes (évidemment) mais aussi pour les pâtisseries (au moins en partie).

Dans vos recettes de pâtisseries standards faites plutôt moitié beurre moitié huile. L’huile leur apportera une texture plus aérienne en plus d’être meilleure pour la santé.

En effet les huiles végétales sont riches en acides gras insaturés. Ces acides gras sont essentiels au fonctionnement de l’organisme et même protecteurs de certaines maladies, notamment cardiovasculaires.

Alors on laisse le beurre au frigo et on choisit plutôt l’huile d’olive, très riche en antioxydants, pour les cuissons (sauf fritures) et l’huile de colza, très riche en oméga-3, pour les vinaigrettes !

JOUR 7: jouez sur l'esthétique de vos assiettes

Ca peut paraitre bête mais une assiette colorée, avec des volumes et des textures différents joue un rôle très important dans l’appréciation d’un repas.

L’avantage de ce conseil c’est que pour jouer sur les couleurs et les textures, le plus facile est de multiplier les végétaux, cf. conseils sur les fruits et légumes de saison.

Alors mélangez les fruits ET les légumes (du sucré-salé), ajoutez des herbes aromatiques (qui vont en plus vous aider à faire le plein de vitamines et minéraux) et des épices (toutes les épices sont d’excellentes sources d’antioxydants).

Quelques idées : créez des pickles d’oignons rouges et/ou de carottes (coloré et acidulé), ajoutez des petites sauces fraiches à vos repas chauds (fromage blanc-citron-menthe ; fromage blanc-ail), faites des frites de légumes au four (croustillant et coloré) …